C'est début janvier 2005 que tous les partenaires du projet s'étaient réunis à l'invitation conjointe de l'Etat et de la Collectivité Territoriale de Corse pour travailler sur la candidature de la Corse à l'appel à projet national des Pôles de Compétitivité. Ce projet a été, dans un premier temps, retenu par la DIACT (ex-DATAR) mais n'avait pas été labellisé puisque que le CIADT avait recommandé, en juillet 2005, un rapprochement entre les projets de PACA et de CORSE.

A peine un an plus tard, tous les partenaires se sont ainsi retrouvés au sein de la première Assemblée Générale de Corse Pôle Energies Renouvelables afin de valider le lancement de ce projet. Tous les acteurs mobilisés en faveur de la candidature de la Corse étaient présents se répartissant, conformément aux modalités de structuration des Pôles en six collèges:

  • Collège des Collectivités
  • Collège des entreprises
  • Collège de la formation
  • Collège de la recherche
  • Collège des financeurs
  • Collège des partenaires

Participaient également à cette réunion, M. José ROSSI, Président de l'ADEC, Conseiller Exécutif de Corse, présidant la séance, M. Jean-François MONTEILS, Secrétaire Général pour les Affaires de Corse ainsi que MM. Simon RENUCCI, Président de la Communauté d'Agglomération d'Ajaccio et Emile ZUCCARELLI, Président de la Communauté d'Agglomération de Bastia. Le repésentant du Pôle 'énergies non-génératrices de gaz à effet de serre' de PACA (M. BESNAINOU, représentant Mme AMENC-ANTONI, Présidente de l'Association Pôle de compétitivité) participait aussi à cette Assemblée Générale.

Les acteurs du projets ont pris connaissance des modalités de pilotage et de gouvernance de Corse Pôle Energies Renouvelables qui est porté par l'Agence de Développement Economique de la Corse ayant créé en son sein une Délégation Générale. Corse Pôle Energies Renouvelables sera piloté par une structure souple, agile, et permettant d'asssocier pleinement tous les acteurs. Une Assemblée Générale (composée des six collèges) se réunira deux fois par an. Un Comité consultatif est chargé de la gestion du Pôle, tandis qu'un Comité Stratégique sera institué en Corse et sera chargé de sélectionner les projets. Spécifique à la Corse un Conseil de Surveillance, composé des élus des Collectivités impliquées dans le projet, est créé. Il est chargé de veiller au déroulement du projet général et entendra, chaque année, les membres de la Délégation générale sur le bilan de Corse Pôle Energies Renouvelables. La Délégation générale est, quant à elle, composée d'un Délégué Général, d'un Secrétaire Général, d'une Assistante administrative, d'un Assistant de projet.

La Collectivité Territoriale de Corse, principal financeur de Corse Pôle Energies Renouvelables, accompagnera les projets au moyen, notamment, de la nouvelle aide créée par l'Assemblée de Corse: le Contrat Compétitivité Energie. Les autres financeurs: Oseo-anvar, Oseo-Bdpme, l'Ademe, la DRRT(pour l'ANR), l'Incubateur de Corse, ont exposé les sources de financements disponibles pour accompagner les projets qui émergeront dans le cadre du Pôle.

Signalons, enfin, que Corse Pôle Energies renouvelables s'appuiera sur deux plates-formes technologiques: une éolienne à Bastia et une autre solaire basée à Ajaccio.

La réunion de cette première Assemblée Générale s'est achevée sur la présentation de quatre projets qui sont en voie de structuration dans le cadre du Pôle: trois dans le domaine solaire et un dans le domaine hydraulique. Ces projets seront prochainement exposés dans ce site.