C’est une note d’émotion qui a donné le ton… « Je voudrais féliciter Pascale Amenc-Antoni, saluer son implication au sein de Capenergies. Sans son énergie et ses efforts, sa conviction et son action, ce pôle n’afficherait pas aujourd’hui un tel bilan et de telles perspectives ». Serge DURAND, nouveau Président du pôle de compétitivité, a tenu à ouvrir la séance par cet hommage rendu à Pascale AMENC-ANTONI qui, appelée à de nouvelles fonctions au sein d’ITER, a décidé de démissionner du siège de Présidente qu’elle occupait depuis novembre 2005. Place ensuite à l’ordre du jour et en premier lieu, la question des statuts. Assisté par Valérie FOUDRIAT, le pôle peut désormais afficher de nouveaux statuts en plus grande adéquation avec le niveau d’activité et l’envergure de Capenergies : ancrage de la Corse dans la gouvernance du pôle, accueil de la Principauté de Monaco, de la Guadeloupe, de l’Ile de la Réunion, clarification de l’organisation, des fonctions et de la répartition des sièges, création d’un collège des Financiers sont désormais possibles. Nouveaux statuts auxquels le Président a voulu ajouter le recours au vote par correspondance afin de permettre aux membres des territoires éloignés de voter sans se déplacer. Après avoir tracé le bilan positif de l’activité de CAPENERGIES en 2007 et les grandes lignes du plan d’actions proposé pour l’année 2008, Jean-Christophe DELVALLET, Directeur du pôle, a souligné « l’augmentation importante du nombre de membres au cours de l’année, le renforcement des partenariats et des nombreuses conventions signées, le volume des projets étudiés et labellisés ainsi que le très bon taux de projets financés ».

L’Assemblée générale s’est poursuivie par une série de présentations –Valor’Innov,OME, Premio, Vignola-, non soumises au vote.

L’AG du 3 avril dernier a été un rendez-vous important dans l’actualité de CAPENERGIES : le pôle a, en l’espace de quelques heures, changé de Président, rénové ses statuts et fait état d’une santé au beau fixe. L’occasion pour le Serge Durand de rappeler les grands enjeux et chantiers de Capenergies : l’agrandissement territorial du pôle, l’Union de la Méditerranée chère au Président de la République, la spécificité insulaire et la collaboration inter-pôles. Premier RDV fixé au 18 avril prochain avec la signature par les Présidents de Capenergies, TENERRDIS et DERBI, les trois pôles de compétitivité dédiés aux énergies renouvelables en France, d’une convention de partenariat.