Logo BCG Logo CMI

Un rapport des consultants du Boston Consulting Group et de CM International remis ce mercredi au gouvernement souligne l'efficacité d'une majorité de pôles de compétitivité en France. Mais certains sont moins prometteurs que prévu.

Hubert Falco, secrétaire d'Etat chargé de l'aménagement du territoire, et Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'industrie et de la consommation, rendent publics les résultats de la mission d'évaluation sur les pôles de compétitivité.

Résultat de cet audit : « 39 pôles ont atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité (dont Capenergies). 19 ont atteint partiellement les objectifs » et « 13 pôles pourraient tirer parti d'une reconfiguration en profondeur ».

Cette évaluation confirme que la dynamique créée par la politique des pôles de compétitivité renforce les positions stratégiques de la France en matière de recherche, de développement et d'innovation, en amenant entreprises, universités et centres de recherche à nouer des liens forts et à développer des projets communs.

Après une phase d'analyse, au cours de laquelle un dialogue avec chaque pôle sera mené, le Gouvernement décidera des orientations de la politique des pôles de compétitivité pour les années à venir lors d'un comité interministériel d'aménagement et de compétitivité des territoires qui se tiendra prochainement sous la présidence du Premier ministre.

Communiqué de presse (pdf, 44ko)

Synthèse BCG-CMI du rapport d'évaluation (doc, 107 ko)

Carte des pôles de compétitivité (doc, 1091 ko)