Longtemps perçu comme un frein à l’activité économique, le développement durable est désormais un levier majeur des politiques publiques. Inscrit dans le code des marchés publics, mais également dans l’éco-conditionnalité des Programmes Opérationnels Européens, il deviendra bientôt réalité dans les règlements d’aides, d’interventions économiques de la Collectivité Territoriale de Corse de ses agences et offices. Cerner les enjeux de cette mutation, en prévoir les effets et anticiper les exigences de la commande publique et privée, est plus qu’une nécessité, une véritable obligation. Permettre aux entreprises et aux artisans insulaires de répondre à ces nouvelles conditions et de faire face à une concurrence accrue et élargie, tel est l’objectif premier du dispositif « Appropriation des enjeux du développement durable par le secteur entrepreneurial ».

Portée par la CCI 2B comme maître d’ouvrage, l’ADEC, l’Office de l'Environnement de la Corse, la CCI 2A et les deux Chambres de Métiers, cette démarche bénéficiant d’un soutien de l’ADEC. et l’Office de l’Environnement de la Corse, s’appuie sur un partenariat très étendu qui fédère les filières socioprofessionnelles, des structures de formations comme l’AFPA., l’ENSAM., le CNFPT., l’Université de Corse, des administrations ou plus encore les instruments financiers comme la Caisse des Dépôts et Consignations ou la plateforme « Corse Financement », cette démarche revêt une importance stratégique majeure.

Labellisée par le Pôle de Compétitivité Capenergies, sur proposition du Président du Conseil Exécutif de Corse, Monsieur Ange Santini, cette action financée également par des fonds européens FEDER, va apporter un soutien permanent aux acteurs économique locaux. La création d’une labellisation régionale permettant aux bénéficiaires de répondre aux critères d’éco-conditionnalité des aides comme à ceux des marchés publics en est un des points forts.